Ensemble à Vélo dans l'Agglomération Dijonnaise
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise
L’ASSOCIATION DES CYCLISTES URBAINS DU GRAND DIJON - Membre de la FUB
Fédération française des Usagers de la Bicyclette

Accueil > Le vélo en pratique > Bien se déplacer à vélo, ça s’apprend ! > Pas simple la vie de piéton !

Code de la route

Pas simple la vie de piéton !

A quand l’évolution du code ?

dimanche 7 novembre 2010

Quatre questions et quatre réponses qui concernent chacun d’entre nous, automobiliste, cycliste ou piéton !

- Le piéton peut-il circuler sur la chaussée ?

Oui dans certains cas ! Normalement un piéton doit utiliser trottoirs ou accotements mais,
lorsqu’ils n’existent pas ou lorsqu’ils ne sont pas praticables, le piéton peut circuler sur la
chaussée. Si le piéton se déplace avec un objet encombrant pouvant gêner les autres
piétons ou si c’est un cycliste tenant son vélo à la main, il peut aussi emprunter la chaussée
(Articles R412-34 et R412-35). Dans une zone de rencontre, le piéton peut, dans tous les
cas, circuler sur la chaussée mais ne doit pas y stationner (Article R110-2).

Rappelons (voir cet article) qu’une bande cyclable est une partie de la chaussée et qu’une piste
cyclable est une chaussée, des piétons peuvent donc, dans certains cas, être légitimement amenés à
les emprunter, sachons l’accepter ! Rappelons aussi qu’en l’état actuel du code, les rollers sont des
piétons.

- Le piéton peut-il traverser en dehors des « clous » ?

Oui si, à moins de 50 mètres il n’existe pas de passage piéton (Article R412-37).

Ainsi un piéton, courageux et en bonne condition physique, a le droit de traverser le boulevard
Mansart à mi chemin entre la rue d’Auxonne et la rue des Péjoces.

- Le piéton est-il prioritaire en zone 30 ?

Non ! Bien que l’on voit fleurir dans les villes des panneaux « zone 30 » portant la mention
« priorité aux piétons », cela n’a aucune consistance réglementaire. La zone 30 n’offre aucun
statut particulier au piéton.
C’est uniquement dans les zones de rencontre et les aires
piétonnes que le piéton est prioritaire sur les autres véhicules (Article R110-2).

En zone 30, la présence de passages réservés aux piétons leur impose donc, par la règle des 50 m,
plus de contraintes que cela ne leur apporte de réelle protection (environ la moitié des accidents des
piétons ont lieu sur un passage piéton) ! Il serait donc souhaitable que la règles des 50 mètres soit
abolie en zone 30.

- Le piéton est-il prioritaire lorsqu’il traverse la chaussée ?

Oui, mais à condition... qu’il soit « régulièrement engagé » (Article R415-11) et qu’il ait
tenu compte au préalable « de la visibilité ainsi que de la distance et de la vitesse des
véhicules
 » (Article R412-37).

Autrement dit, pas question d’attendre au bord du trottoir que les conducteurs de véhicules veuillent
bien s’arrêter
, il faut être « engagé » c’est à dire avoir mis un pied sur la chaussée, ce qui dans
certaines circonstances est déjà un acte de courage ! Et si par malheur un véhicule ne peut s’arrêter,
ce sera sans doute la faute du piéton qui aura mal évalué distance et vitesse ! Et comment faire
lorsqu’on se trouve confronté à une file ininterrompue de voitures ? C’est pourquoi, il faudrait, comme dans d’autres
pays, donner la priorité au piéton qui « manifeste son intention de traverser ».


Contact | | Plan du site | Mentions légales | RSS 2.0 | Haut de page | SPIP 3.0 | Squelette scolaSPIP
Ensemble à Vélo dans l’Agglomération Dijonnaise (FUB)
Directeur de publication : le président d'EVAD