EVAD fait des propositions pour améliorer la vie des cyclistes

Chenôve : pour une ville plus cyclable !

(actualisé le )

A la demande de la municipalité qui — et c’est à saluer — cherche à développer l’usage du vélo dans la commune, EVAD lui a remis un document recensant tout un ensemble de besoins à satisfaire pour faciliter la vie des cyclistes à Chenôve.

- Le contexte :
Le mercredi 6 décembre 2017, s’est tenue à la mairie de Chenôve une réunion au sujet de la place du vélo dans la commune. Participaient notamment à cette réunion des représentants de la commune (un élu et des membres des services), des représentants de Dijon Métropole (membres des services) et des représentants de l’association EVAD.
En conclusion de cette réunion, il a été convenu que l’association EVAD produirait un document recensant ses observations, le remettrait aux services fin janvier 2018. Ce qui a été fait. Ce document devait servir de base de travail. Une visite sur le terrain conjointe, services de Chenôve, services de Dijon Métropole (sous réserve) et EVAD, avait été évoquée pour permettre de mieux appréhender les différentes situations évoquées.
- Réponse : C’est quasiment un an après l’envoi du document que nous avons pu obtenir une réunion de travail à son sujet, elle s’est tenue le mardi 8 janvier 2019 à la mairie de Chenôve...

Bref compte-rendu
Le mardi 8 janvier 2019, au cours d’une réunion de travail suivie d’une visite sur le terrain avec un élu et deux représentants des services de la ville, nous avons passé en revue l’ensemble de nos propositions : elles ont pour la très grande majorité reçu un accueil favorable et devraient être être suivies d’effet à brève ou ou moyenne échéance. Subsistent seulement deux points « durs » : le double sens cyclable de la rue Alfred Changenet et l’assouplissement des dispositifs anti-intrusion de deux-roues motorisés...

- Au menu de ce document :

  • les besoins de « cédez le passage cyclistes » aux carrefours à feux,
  • les besoins de double-sens cyclables,
  • la résorption des « coupures  »,
  • le stationnement des vélos,
  • les problèmes de signalisation .

- ATTENTION ! Comme cela était initialement convenu, ne sont abordés dans ce document que les questions qui relèvent de la compétence quasi exclusive de la commune, ainsi les besoins d’aménagements cyclables (pistes, bandes...) ne sont que très succinctement évoqués car ils relèvent de la compétence de Dijon Métropole.

Chenôve : pour une ville plus cyclable - janvier 2018

Mots-clés

Partager cette page