Accidents vélos-véhicules lourds : un enjeu de sécurité majeur !

EVAD anime des ateliers « angle mort » A destination de publics scolaires, professionnels...

(actualisé le )

Les conflits entre vélos et véhicules à grand gabarit sont la principale cause d’accident mortel de cyclistes en agglomération. EVAD sensibilise usagers de la rue et chauffeurs....

L’usage du vélo se développe partout, la sécurité des cyclistes s’améliore. En effet, au cours des dix dernières années, le nombre de cyclistes tués a diminué de 30%. Mais, 150 cyclistes tués par an [1], c’est trop ! Il faut tout faire pour réduire ce nombre. S’attaquer à la principale cause d’accident mortel en ville est donc un enjeu de sécurité majeur comme l’a rappelé avec force la récente motion du Club des Villes et Territoires Cyclables.

Depuis 2011, EVAD organise des opérations de sensibilisation aux risques liés à la cohabitation entre vélos et véhicules lourds (voir cet article). Cette année, nous sommes intervenus en mai à Chaumont pour la Ligue de l’Enseignement et en juin à Autun dans le cadre d’un forum régional organisé par ERDF.
D’autres interventions sont d’ores et déjà prévues, en juillet à Longvic (Entreprise Sundyne) et en septembre à Dijon (SNCF, Divia).


Public scolaire à Chaumont

A destination des usagers cyclistes, piétons, l’opération à deux objectifs :
- attirer l’attention sur les comportements et situations à risques vis à vis des véhicules lourds,
- faire constater en situation les limites de la visibilité du chauffeur d’un tel véhicule.

Publics professionnels (ERDF) à Autun

A destination des chauffeurs, il s’agit d’attirer leur attention sur différentes configurations, particulièrement en ville, conduisant à des scénarios classiques d’accidents de cyclistes.

P.-S.

- le dépliant Vélo, bus, camions, cohabitons ! largement diffusé lors de ces opérations de sensibilisation.

Notes

[1Moins de la moitié d’entre eux l’ont été en agglomération

Mots-clés

Partager cette page